Poésie

  • Ce recueil de poèmes, à la fois émouvants et inspirants, cherche à vous faire voyager, vous apaiser ou simplement passer un bon moment.
    Il pourra aussi vous apporter le réconfort dont on a tant besoin dans ce monde parfois stressant.
    Si vous avez déjà eu un Ex, un patron, un fils fâché, un papa ou simplement envie de vivre vraiment vos rêves, vous vous retrouverez peut-être un peu ou beaucoup dans cet ouvrage.

  • En vers et contre tout

    Debby

    Tout s'écroule un soir, en bas d'un escalier...
    Le sang coule ;
    Ils me laissent face à moi et je ne comprends pas pourquoi j'en suis arrivée là !
    Je ne savais pas encore que le pire était à venir.

  • Une poésie aussi longue que le fil du temps est faite pour résister au temps et même pour s'imposer dans le temps et par le temps.
    Poser ces vers ne fut un choix. Lorsqu'en un soir où l'orage du désarroi s'annonce, vous rencontrer un soleil rayonnant, vous n'avez d'autre choix que de répondre à l'invitation du bonheur.
    Si Dieu était une femme, je l'appellerais Ahisha !

  • Quand des larmes coulent drues, chaudes, impitoyables des yeux au coeur humain, on peut se demander comment le poète y trouve une certaine douceur dans la douleur pour entendre une certaine mélodie. Pourtant, ce tour de force apparent n'en est pas un. Comme une complainte chantée ou simplement symphonique qui traverse de la tête au pied, un passionné de musique philharmonique, les poèmes dans Mélodie des larmes sont un chant langoureux où se mêlent bizarres, mélancolie, tristesse, sang, larmes

  • Un petit recueil de textes de la rencontre à la séparation, du bonheur aux larmes.
    En filigrane, une histoire comme tant d'autres qui touche et nous entraîne dans le tourbillon des mots et de la vie. Une sublimation, une invitation à la sensualité !

  • Patrick rebelle

    Patrick Bonnet

    J'essaie d'offrir l'espace d'un instant, l'espace d'un recueillement, fragrances de douceur et tendresse comme si elles pouvaient effacer terreur et détresse !

    Je me laisse aller aux jeux de mots, parfois déjantés, incompréhensibles.
    A la musique, au gré de mon inspiration et au plus près de l'humain.

    Je ne fais aucune promesse et contrairement au barbier Je la redéfinirai : « la promesse n'engage que ceux qui la tiennent ! »

  • Bruissements est une formule incantatoire. Une forme de vers sanscrits ! Des versets liturgiques à fonctions thérapeutiques. La lecture de ces poésies soulage des maux de tête, de dos, de hanches... mais surtout des douleurs morales et psychologiques. Ces poèmes soignent et guérissent les maux même les plus profonds qui subsistent au tréfonds de l'âme. Chaque poésie est une histoire venant de loin comme la brise ! Et chaque histoire a le pouvoir de plonger dans l'Histoire, de la réviser, de la transcender et de la purger de tous ses élancements !

  • Ce recueil de poèmes plonge le lecteur dans un univers onirique où l'espoir est au coeur même de l'existence. Il s'agit de vivre dans l'ivresse pensée de toucher le ciel et d'arborer les étoiles dans leur essence puissantielle. La vie n'a de sens que lorsque fermement on s'attache à ses idées, on s'engage pour définir l'avenir et on projette le futur sur des bases solides. Cependant, seul l'effort est l'épicentre de la gloire. Il n'y a de glorieux que quand le mérite sert d'auxiliaire. Car la gloire sans mérite est souvent éphémère. La valeur la plus sûre, celle qui se démarque de l'incertitude, de la méfiance de soi, s'acquiert au bout de nombreuses victoires méritées en s'appuyant sur le rapport gloire-mérite, espoir-effort. Le surgissement des étoiles est la preuve d'une tangibilité prospective, le regard optimiste sur l'avenir, la pensée pieuse pour l'Autre ; mais aussi le respect du passé comme miroir, fut-il sombre, troublant ou glorieux. C'est en cela que les sentiers macabres d'hier servent de trésor, ils permettent une meilleure appréhension de l'avenir. Ce livre est donc un hymne à l'espérance, un chant d'espoir et de rêves fertiles.

  • Blond'As

    Romain Parement

    Au cours d'un dialogue conflictuel et poétique entre deux protagonistes, reconnaissant quelque peu leurs torts de manières physiques et artistiques, le lecteur est amené à devenir spect-acteur et à s'interroger sur les raisons et les conséquences des préjugés qu'il porte au quotidien.

  • Poèmes où seul le coeur en est le guide. Un voyage vers un univers fait de l'étoffe de mes émotions au fil des jours et des instants de la vie. Parfois aux rivages des larmes entre nuit et jour. Les poèmes sont les empreintes de la vie. Je vous invite à les découvrir...

  • Délices et infamie

    Michel Bellin

    « La littérature est là pour donner un supplément de jouissance, non de décence » soulignait Roland Barthes dans sa préface à Tricks. Pour preuve, ces poèmes homosensuels de Michel Bellin, patiemment ciselés et rassemblés depuis plus de 20 ans. Si aucun éditeur à ce jour ne s'est risqué à publier un tel recueil - non pour des raisons de bienséance, mais pour un strict impératif de rentabilité (qui aujourd'hui en France achète des livres de poésie ?) - plusieurs en ont loué et l'inspiration et l'écriture, tel Yvan Quintin, le pointilleux directeur d'ErosOnyx Editions : « À l'évidence, le corps masculin, l'amour homo inspire l'auteur. Oui, un peu partout, il y a dans ses poèmes des images, des sonorités, des rythmes qui, à la fois poétiquement et homosexuellement parlant, touchent le lecteur, l'enchantent comme un «carmen», plaisent à son imagination, font écho à son désir personnel, provoquent des vibrations esthétiques et sensuelles en même temps. (...) Par ailleurs, dès l'ouverture (Grâce... dieu) jusqu'au Phallus Pantocrator, via la Très douce et sainte Verge, une forte tonalité religieuse imprègne le recueil. Essentielle et troublante sacralité. » (Conclusion d'un rapport de lecture, en décembre 2012).
    Cette édition définitive de Délices et Infamie (2019) comprend des poèmes supplémentaires ainsi que des illustrations de l'auteur.

  • Jardin de coeur

    Patricia Royet

    Second recueil de Patricia Royet, ce livre est un condensé de poèmes portant sur la nature dans son esprit le plus pure et le plus beau. Mais aussi les relations humaines ou naturelles les plus destructrices.

  • Les jeux de Mara

    Vlad Neagoe

    L'oeuvre poétique de Vlad Neagoe, varié, vaste et profond est à l'un des plus doués et accomplis poètes roumains. La poésie de Vlad Neagoe porte le lecteur en voyage imaginaire, du satirique au lyrique, du tragique à l'animation, de l'existence au rêve? le plus authentique réel le soulevant sur le seuil du sommeil ravissant. Les poèmes sont alourdis d'image et d'esprit, inondés d'une conscience haute des sens et d'une force puissante du rythme, de musique et de sonorité du langage. Ses poèmes révèlent le rang, la puissance et la flexibilité de ce poète exceptionnel.

  • La fée des mots t.4

    Louise Racaud

    Une vie semée d'embûches mais une âme toujours rêveuse.
    Quand tendre la main vers cet autre qui jamais ne viendra vous laisse seule.
    Parfois le seul moyen pour ne pas disparaître, c'est de confier sa douleur sa peine ses attentes.
    Alors il ne reste qu'à prendre sa plume et à dessiner des mots qui composent mes poèmes de vous les confier comme le plus précieux de mes trésors, l'écriture reste un exutoire et un partage où d'autres se retrouvent à la lecture.

  • Coeur de femme

    Nadia Chomik

    Penser sans savoir partager, Écrire sans pouvoir échanger, C'est une triste réalité Dans ce monde informatisé.
    À vous qui interprétez mes textes patiemment, Je vous dis merci de vous être arrêtés un instant Pour m'offrir complaisamment Un petit moment de votre temps.
    Vous êtes le pont, noble liaison, Entre la réalité et l'imagination, Justifiant les écrits, douces divagations Des écrivains débordants de compassion Les écrits n'existent que pour être lus.
    Sans vous, leur présence serait incongrue.
    Vous êtes les catalyseurs de ce feu continu, Alors, merci de votre lecture si bienvenue.

  • Sentes d'espoir

    Ephrem Gnagnan

    Ephrem Gnagnan, à la fois nostalgique, apaisé et plein d'espoir se sert de sa plume pour envoler son oiseau dans un ciel qu'il nous invite à partager dans ce vibrant manuscrit. Dans ce ciel, le poète, vers une quête identitaire, lance un profond cri à l'homme pour l'édification d'un monde où prend fin enclave sur des sentes de renaissance

  • Je me nourris de toi pour rêver.
    Je me nourris de mes rêves pour vivre, Et chaque jour avancer.
    Je me nourris de toi pour survivre.

  • De prose en poème en prosème pour échapper aux parasitages d'une société globalisée avant même de se consolider, l'auteur, Mhamed HASSANI, partage son parcours de poète mais aussi de citoyen d'un pays (l'Algérie) pris aux pièges d'une indépendance « confisquée ». Le temps de fonctionnaliser, à travers les notes apaisantes d'une flûte de pan, un quotidien éreintant, dans la cité dévoreuse de ses enfants comme une chienne affamée depuis trop de siècles, enchaînée à un rocher à contempler les richesses de son territoire fuir vers les autres continents, il reprend pied dans sa langue maternelle (le berbère) pour reconstruire son humanité parasitée de partout. Un instant de prise de conscience de l'ailleurs et de l'ici qui se confondent dans la même injustice, une pause au bord de l'irréparable et la marche reprend pour redonner du sens à l'homme.

  • Paysages en italiques

    Michel Piriou

    Une collection de petits textes griffonnés dans un carnet qui courent depuis l'adolescence. La première partie de ce recueil est constituée d'instants choisis, transformés, traités spécialement, travaillés, harcelés même, tannés jusqu'à l'obtention d'un aspect hâlé, tendre et furtif. Dans la deuxième partie, comme un intermède, se suivent une demi-douzaine d'écrits en réaction. La nostalgie s'entremêle à la mélancolie pour former le corps de la dernière partie.

  • Poèmes où seul le coeur en est le guide. Un voyage vers un univers fait de l'étoffe de mes émotions au fil des jours et des instants de la vie, aux rivages des larmes entre nuit et jour. Parfois le seul moyen pour ne pas disparaître, c'est de confier sa douleur, sa peine, ses attentes.
    Alors il ne reste qu'à prendre sa plume et à dessiner des mots qui composent mes poèmes de vous les confier comme le plus précieux de mes trésors, l'écriture reste un exutoire et un partage où d'autres se retrouvent à la lecture.

  • En 2006, dans son premier recueil d'aphorismes - exercice de lucidité personnelle et sociétale - Michel Bellin notait, acerbe, à la lettre C comme Christianisme : « Ce que je lui reproche le plus ? D'ajouter à l'absurdité du réel la niaiserie d'une explication.» Quelques années plus tard, dans une nouvelle édition revue et complétée, il s'interroge tout haut : « Et si certains de mes rêves - sacerdotaux - infiltraient régulièrement mes nuits non pour sermonner le passé, mais pour ensemencer le présent ?... » (Aphoricubes & recettes culte, n°143, Chapitre.com, 2017). Que s'est-il donc passé dans l'intervalle pour que se fissure puis s'écroule une muraille de défiance ?
    Quoi qu'il en soit, le même auteur signe aujourd'hui un témoignage de spiritualité chrétienne, voire catholique, de facture poétique et essentiellement autobiographique. Une sorte de Concerto des Retrouvailles en trois mouvements : variations évangéliques, cris de la terre, élans intérieurs. Le ton en est ardent, la sincérité désarmée et un humour souriant a détrôné la mordante ironie. Comblé ou agacé, le lecteur quant à lui se dira peut-être que chaque être humain est décidément un mystère sans fond et que les voies du Seigneur sont impénétrables !
    Peut-être ce paradoxe trouve-t-il un début d'explication dans une toute petite phrase d'Accordailles, qui n'a l'air de rien, nichée dans le hallier des mots et qui soudain fuse à tire d'ailes : « La Joie est l'approbation inconditionnelle de la vie. » Joie ténue et ardue car être joyeux, c'est toujours l'être malgré tout.

  • Alphabet poétique

    Alain Mounguengui

    Écrit dans un style à la fois simple, limpide et dense, avec des images flamboyantes et des intuitions insoupçonnées, « l'Alphabet poétique » dépeint le panorama des drames de notre temps et propose en même temps des remèdes efficaces pour leur éradication. La grande inclusion qui l'encadre met en relief le mandat missionnaire de Jésus et le zèle inextinguible qui doit caractériser l'apôtre et leurs successeurs. En véritable disciple du Christ, Simplice MOUNGUENGUI chante la richesse inégalable de l'Amour. L'Amour, dit-il, c'est « Dieu en chair et en os. L'Amour c'est Dieu en acte ». Il éveille ainsi les lecteurs au sens profond de l'amour qui, de nos jours, est mis à toutes les sauces qui travestissent son originalité. A cet amour qui définit la nature même de Dieu, il associe la paix comme un véritable surgissement du Règne de Dieu parmi les hommes. Paix sans alliage et sans feinte. Paix qui signifie Amour, Unité et Justice. Il nous invite ainsi à tisser la toile de la paix dans un élan d'unité pour que notre société soit habitable à tous. Dans le même sillage, il dénonce véhément les maux qui inhibent la paix authentique, à savoir le tribalisme, l'ethnocentrisme, le népotisme, l'exploitation des pauvres gens et surtout la xénophobie qu'il croit aussi redoutable qu'un crime de guerre.

empty