Voir De Pres

  • Sigló

    Ragnar Jónasson

    À Siglufjördur, « Sigló » pour les plus connaisseurs, petit port de pêche au nord de l'Islande, les ténèbres hivernales se sont dissipées. Le corps d'une adolescente est retrouvé gisant dans la rue principale.
    Un meurtre ? Peu plausible dans une bourgade aussi calme. Pourtant, non loin de là, dans une maison de retraite, un vieil homme sénile a écrit sur les murs de sa chambre : Elle a été tuée. Et s'il disait la vérité ? L'inspecteur Ari Thór qui se sent toujours comme un étranger à Sigló doit jongler entre son travail et sa vie de famille. De plus, l'enquête se complique et le temps presse : une nouvelle tempête de neige risque de paralyser toute la ville.

  • Au large des côtes de l'Islande, l'île d'Ellidaey abrite la maison la plus isolée au monde. C'est sur cette terre sauvage que quatre amis ont choisi de fêter leurs retrouvailles. Mais, après la chute mortelle de l'un d'entre eux, la petite escapade tourne au drame. L'inspectrice Hulda, quinze ans avant les événements survenus dans La Dame de Reykjavi?k, n'a qu'une ambition : découvrir la vérité.
    Mais sur l'île d'Ellidaey plane une atmosphère étouffante. Les fantômes du passé ressurgissent.

  • Hulda a tout donné à sa carrière. Mais en faisant toujours cavalier seul. Elle a beau être une des meilleures enquêtrices du poste de police de Reykjavík, à soixante-quatre ans, sa direction la pousse vers la sortie. La perspective de la retraite l'affole. Tout ce temps et cette solitude qui s'offrent à elle, c'est la porte ouverte aux vieux démons et aux secrets tragiques qu'elle refoule depuis toujours. Alors, comme une dernière faveur, elle demande à son patron de rouvrir une affaire non résolue. Elle n'a que quinze jours devant elle. L'enquête va s'avérer bien plus complexe et risquée que prévu...

  • Vik

    Ragnar Jónasson

    Des années ont passé avant qu'Ásta ne se décide à remettre les pieds à Kálfshamarsvík, à l'extrême nord de l'Islande. Là-bas, c'est comme si le temps avait tout figé : le phare, la maison qui surplombe la baie (vík, en islandais), ses rares habitants. Et le retour de la jeune femme n'est pas perçu d'un bon oeil. Quand, quelques jours avant Noël, le corps d'Ásta est retrouvé au pied de la falaise, l'inspecteur Ari Thór est dépêché sur les lieux. Dans cette contrée perdue, l'étau se resserre inévitablement sur une poignée de suspects. Mais la vérité est peut-être à chercher ailleurs, dans un passé aux résonances morbides, refoulé depuis près de vingt-cinq ans...

  • Snjor

    Ragnar Jónasson

    Snjór. La neige, en islandais. Celle qui tombe sans discontinuer sur la ville la plus au nord de l'Islande, Siglufjördur. Un port de pêche plus proche du cercle arctique que de Reykjavik... Côté terre, on n'y accède que par un tunnel étroit, creusé à même la montagne. Ari Thór, jeune flic tout juste sorti de l'école, y est envoyé pour sa première affectation. Sa fiancée refuse de le suivre dans ce trou paumé.

    Dans cette ville où il ne se passe jamais rien, personne ne ferme sa porte à clé. Mais voilà : le corps d'une femme est retrouvé, à moitié nu, dans la neige ; un vieil écrivain renommé fait une chute mortelle dans le théâtre local. Ari Thór se trouve plongé au coeur d'une petite communauté, où chacun tient l'autre par ses mensonges et ses secrets. Il ne manquait qu'une avalanche pour transformer cette intrigue en un huis clos aussi oppressant qu'exaltant...

  • Nátt

    Ragnar Jónasson

    C'est l'été à Siglufjördur. Le climat de ce village du nord de l'Islande est si rude que le jeune policier Ari Thór voit arriver avec soulagement cette saison où le soleil brille jour et nuit. Mais le répit est de courte durée. Un homme battu à mort est découvert. Une jeune journaliste vient fouiner d'un peu trop près. Que cherche-t-elle à découvrir ? Ou à étouffer ?
    L'éruption spectaculaire de l'Eyjafjallajökull recouvre peu à peu toute l'Islande d'un épais nuage de cendres. Cette étrange « nuit » (nátt, en islandais) fait remonter les secrets les plus enfouis. Personne ne sera épargné.

  • Mörk

    Ragnar Jónasson

    À Siglufjördur, à l'approche de l'hiver, le soleil disparaît derrière les montagnes pour ne réapparaître que deux mois plus tard. Ce village perdu du nord de l'Islande plonge alors dans une obscurité totale...

    Le jeune policier Ari Thór veille sur la petite communauté sans histoires. Mais son collègue, l'inspecteur Herjólfur, est assassiné alors qu'il enquêtait aux abords d'une vieille maison abandonnée. L'illusion d'innocence tombe. Tous les habitants n'avaient-ils pas, au fond, une bonne raison de semer le chaos ? Elín, qui fuit un passé violent. Gunnar, maire du village, qui cache d'étranges secrets... Pour reconstituer le puzzle, il faudra aussi écouter cette voix qui murmure, enfermée derrière les cloisons d'un hôpital psychiatrique : elle tient peut-être la clé de l'énigme.

  • Sótt

    Ragnar Jónasson

    Mais que se passe-t-il encore à Siglufjördur ? L'inspecteur Ari Thór n'est pas venu à bout des secrets de ce village en apparence si tranquille. Lui qui avait fini par se faire à la rudesse du climat et aux hivers trop longs se sent de nouveau pris à la gorge par un terrible sentiment de claustrophobie. La ville est mise sous quarantaine car on suspecte une épidémie de fièvre hémorragique (sótt, en islandais). Les premières victimes succombent tandis qu'un crime vieux de cinquante ans remonte à la surface... Le huis clos se referme sur les habitants de Siglufjördur.

  • La terrible tempête de neige qui s'abat sur l'Islande aurait dû décourager les plus téméraires de s'aventurer à l'extérieur. Ils l'ont pourtant fait.
    Ce couple n'aurait jamais dû laisser entrer chez eux un inconnu. Il l'a pourtant fait.
    Un invité indésirable. Un mensonge innommable. Un meurtre. Tous ne survivront pas à cette nuit. Et l'inspectrice Hulda, chargée de l'enquête, continuera d'être hantée par ses fantômes très longtemps encore.

    Ce dernier roman se déroule vingt-cinq ans avant le premier volet de la série, La Dame de Reykjavík, et dix ans avant L'Île au secret. Tous les volumes peuvent se lire séparément.

empty