Steinkis

  • Anent

    Alessandro Pignocchi

    • Steinkis
    • 1 Septembre 2021

    Au cour de la jungle amazonienne, les Jivaros Achuar conversent
    quotidiennement avec les plantes, les animaux et les esprits grâce
    aux anent, de petits poèmes fredonnés à voix basse ou récités
    mentalement. Du moins en était-il ainsi il y a quarante ans, lorsque
    l'anthropologue Philippe Descola partagea leur vie pendant trois
    années. Fasciné par son récit, Alessandro Pignocchi repart
    aujourd'hui sur ses traces. Chercheur en sciences cognitives et
    philosophie de l'art à l'Institut Jean Nicod (CNRS/ENS/EHESS),
    ALESSANDRO PIGNOCCHI s'est lancé dans l'illustration et la bande
    dessinée avec son blog Puntish, dans lequel il imagine que les
    dirigeants de la planète ont adopté l'animisme des Jivaros. Il a
    publié chez Odile Jacob L'Ouvre d'art et ses intentions en 2012 et
    Pourquoi aime-t-on un film ? Quand les sciences cognitives discutent
    des goûts et des couleurs en 2015.

empty