Les Etaques

  • A travers le récit de ses expériences du sauvetage en Méditerranée, Antonin Richard embarque le lecteur là où la démagogie des politiques européennes fusionne avec la police des régimes dictatoriaux. Là, aussi, où celles et ceux qui font vivre la camaraderie marine apprivoisent quotidiennement la mer et s'efforcent de laisser aux personnes qui migrent le droit de se donner un avenir. Ceux qui instaurent la fermeture des frontières ne les voient pas, ces morts.
    Ce ne sont que des chiffres. Tout au plus les déplorent-ils, parfois, rejetant la faute sur les passeurs. Comme deux complices devant un juge, ils renvoient la balle à ceux qui accomplissent les basses besognes.

  • Fond d'oeil

    Caroline Cranskens

    Ce qui sonne à l'oreille C'est l'effroyable inscription De ton corps Dans la mâchoire-machine D'un monde inexistant Caroline Cranskens creuse le socle déjà fendu du langage du pouvoir, souvent prompt à nous retirer les mots de la bouche. A nous déposséder, en somme, de nos armes, de nos mots, de notre manière de dire le monde. Ecrire est alors une confrontation vitale à la langue, à ses lois et à ses gêoliers.
    Ecrire est une course d'obstacles. D'abord "arracher les barreaux d'un langage formaté" . Dévisser les mots morts. Ensuite se réapproprier les sons et les lettres. Laisser vivre enfin, une langue viscérale, une langue rasoir, une langue barbare. Dans les failles, l'autrice injecte les mots-fureur d'une poésie rageuse et libre où "tout est plus au bord" .

  • Troisième quartier d'affaires de France, Euralille incarne l'arrivée de Lille dans le monde enchanté des métropoles européennes. Ce que l'on peut reprocher à ses promoteurs, ce n'est pas simplement d'avoir accouché d'un des complexes urbains les plus laids de son époque, mais d'avoir conçu une architecture oppressante, aboli les clivages politiques et transformé la ville en marchandise.

    Par-delà l'histoire des politiques qui balafrent une ancienne terre ouvrière, Contre Euralille dresse le procès de l'utopie métropolitaine qui sévit aujourd'hui à Paris, Lyon, Marseille ou Toulouse, pour que les villes ne soient plus modelées par les flux économiques, mais par les pratiques de leurs habitants.

  • Sa gueule d'arabe

    Thomas B. Yahi

    Quand Bastien débarque à Lille, il n'a aucune prise sur sa vie. Sa rencontre avec Khalil pendant l'hiver 2004 marque le début d'un apprentissage de rue. Un parcours qui le conduira à une prise de conscience de sa place dans la société et des frontières qui la divisent. Tragique, cette histoire d'amitié dont il se fait le porte-voix aboutira nécessairement à sa propre révolte.

    Sa gueule d'Arabe s'ancre dans un décor urbain et nocturne, dans une ville de quartiers et d'inégalités. Le récit se déroule dans la première moitié des années 2000, dans un contexte délétère, celui des années Sarkozy et de la montée sécuritaire. Ainsi, il offre un angle de vue éminemment politique sur notre époque troublée.

  • Sortir d'ici

    Fabien Drouet

    Déambulation dans la vie de son auteur, Sortir d´ici brosse le portrait d´un homme à la santé mentale oscillante aux prises avec la violence de la société. Contrôle social, assignations, divertissement, sécurité, autant de thématiques mises en regard avec la fragilité de nos vies, de nos relations, de nos idéaux, fracassées sur l´autel de nos expériences. Reste la sublimation des mots pour inventorier les rêves, distiller la beauté des rencontres, transcender les morts, chercher la poésie non pas dans une rime mais dans des lieux et des moments. Et peut-être réussir, finalement, à sortir d´ici.

  • Le Mirail, Bron, La Courneuve... où trouver une parole poétique sur les quartiers pauvres de France ? Ce recueil est consacré au quartier populaire de Lille-Sud. Il a été écrit à partir de témoignages, de rencontres et de l'expérience de ce territoire par les auteurs, respectivement enseignant et travailleur social. Le lecteur y trouvera des portraits, des expériences spatiales, des morceaux d'histoire. Les thématiques principales sont la relégation et la ségrégation sociales, l'immigration, la répression.

    Sans être exhaustif, ce livre interroge ce qui nous unit aujourd'hui et ce qui peut nous réunir demain. Il affirme enfin la poésie comme un support de questions sociales et politiques.

  • Sans pub & sans pitié : chroniques de La Brique, journal libre et indépendant à Lille Nouv.

    Sans pub & sans pitié est une anthologie illustrée du journal lillois indépendant La Brique, publié dans la capitale du Nord depuis 15 ans. À travers des chapitres thématiques variés (élites locales, industrie et écologie, habitat, culture, social, féminisme, luttes LGBTQI, répression, médias), il dresse un portrait sans concession de la ville de Lille et sa métropole et, en miroir, dessine les problématiques de bien d'autres métropoles de France qui ont fait le choix du marketing territorial et pris le virage du tertiaire, à n'importe quel prix.

    Sans pub & sans pitié fait le bilan d'un pouvoir socialiste vacillant et de ses alliances avec le patronat local depuis 40 ans.

empty