Myriam Brousse

  • Les mémoires du corps ; se libérer de la répétition des traumatismes Nouv.

    Notre corps est habité par des souvenirs enfouis, issus de la période qui entoure notre naissance, voire des expériences de nos parents et de nos ancêtres. Ils suscitent des souffrances, des échecs et des actes manqués qui ressurgissent, de façon répétitive, dans nos vies.
    C'est à travers les événements de sa propre existence, puis au cours de plusieurs dizaines d'années en tant que thérapeute, que Myriam Brousse a découvert l'existence de ces mémoires du corps, qui résistent, même quand nous avons travaillé sur nous-mêmes et que nous croyons avoir dénoué, « dans notre tête », tous nos problèmes.
    Dans cet ouvrage nourri de récits personnels, elle explique le fonctionnement de ce système, et présente la méthode et les outils qui permettent d'arrêter ce cycle infernal. Elle nous explique aussi comment intégrer la dimension spirituelle de notre existence afin d'abandonner une compréhension purement cérébrale de nos vies, pour accéder à une vision plus profonde, ancrée dans notre corps. Ainsi, seulement, nous pourrons nous libérer des répétitions pour ne plus être victimes d'une fatalité, mais tracer, en conscience, notre chemin de vie.

  • Aborder par l'histoire personnelle les souffrances du corps. Le corps garde en lui les souvenirs enfouis de vos souffrances d'enfants, de foetus, et même parfois de celles de vos parents et de vos ancêtres. Imprimées dans les muscles, les os et jusque dans la chair, ces douleurs résonnent dans votre corps et se réveillent au fil des événements de la vie. Trouver et comprendre les racines de ce qui vous fait souffrir, vous en libérer en agissant concrètement sur le corps pour le réparer, afin de ne plus subir votre histoire.

  • Les mémoires cellulaires sont inscrites dans nos cellules et induisent des programmations qui déterminent des schémas répétitifs de comportements.
    Nous ne faisons que répéter ce que nous connaissons déjà Les schémas répétitifs sont issus de toutes ces mémoires et permettent de les identifier afin de les accepter et de cheminer dans la voie de la transformation. Cette transformation est le but de la Méthode d'investigation de la Mémoire Cellulaire et de ses applications, proposées dans ce livre. Devons-nous continuer à subir ces programmes enregistrés comme une fatalité ou bien avons-nous la possibilité de retrouver notre vision première ? Nous sommes, que nous le voulions ou non, des copies conformes d'une lignée qui, depuis bien longtemps, enregistre sa partition au coeur de nos mémoires.
    A la lecture de ce livre, on se rend compte, que le grand refus, du corps, de se délivrer peu à peu de ses mortelles habitudes, de ses schémas répétitifs, de ses conditionnements, est un puissant détournement de l'énergie disponible, par peur de contacter sa propre vérité et de se voir tel qu'on est. L'énergie est alors bloquée et met en route un processus de somatisation, d'autodestruction qui conduit au mal-être, au mal à dire et à la maladie.
    En phase de réinfomation, la personne comprend ses mémoires et retrouve son chemin en réalisant le sens de sa vie et la raison pour laquelle son esprit s'est incarné.

  • Votre corps a une mémoire

    Myriam Brousse

    • Fayard
    • 31 Octobre 2007

    Psychothérapeute depuis plus de 30 ans, Myriam Brousse nous dit le corps comme réceptacle de toute notre histoire consciente et inconsciente.Le corps a une mémoire : il garde en lui les souvenirs enfouis de nos souffrances d'enfants, de foetus, et même parfois de celles de nos parents. Imprimées dans nos muscles, nos os, notre chair, elles résonnent et se réveillent au fil des événements de notre vie. C'est dans ces échos qu'il faut chercher la source de nos maux ; les échecs qui se répètent ; les douleurs qui nous empêchent d'avancer. Travailler sur la mémoire du corps, ne plus subir son histoire, mais la saisir pour accéder enfin à sa propre vie.

  • Comprendre ses souffrances et oser être soi.
    Dans son précédent livre, Votre corps a une mémoire, Myriam Brousse expliquait à quel point le corps humain garde en lui les souvenirs enfouis de nos souffrances d'enfant, de foetus, et même celles de nos ancêtres. Travailler sur la mémoire du corps, c'est partir sur la trace de ces souvenirs, que notre esprit a oubliés mais dont notre corps, lui, se souvient. Ce faisant, nous nous libérons et nous nous réparons, pour accéder enfin à notre propre vie. Si ce témoignage a "parlé" à tant de lecteurs, c'est parce qu'il montrait une alternative aux errances dans lesquelles nous sommes nombreux à nous perdre dès lors que nous entamons un "travail sur soi", tournant sans fin sur nous-mêmes.

    Aujourd'hui, Myriam Brousse réaffirme non seulement que chacun peut sortir de ses impasses, mais qu'il se le doit ! Car là est tout le sens de notre existence. Elle retrace le chemin vers la compréhension et la guérison de notre âme, et nous donne des éléments pour mieux comprendre notre place dans l'univers et changer notre regard sur la mort.

    L'auteure renouvelle ici son art de rendre simple et concret ce que nous avons tendance à mettre à distance, sous le voile de la spiritualité, de la sagesse, voire de la religion. Voici des clés pour devenir thérapeutes de nous-mêmes et remettre du sens au coeur de notre vie.

    Avec la collaboration de Lyse Harinck.

  • Aborder par l'histoire personnelle les souffrances du corps. Le corps garde en lui les souvenirs enfouis de vos souffrances d'enfants, de foetus, et même parfois de celles de vos parents et de vos ancêtres. Imprimées dans les muscles, les os et jusque dans la chair, ces douleurs résonnent dans votre corps et se réveillent au fil des événements de la vie. Trouver et comprendre les racines de ce qui vous fait souffrir, vous en libérer en agissant concrètement sur le corps pour le réparer, afin de ne plus subir votre histoire.

empty