Larissa Bernasconi

  • Une jolie balade culinaire au fil des saisons et à travers l'Italie, en compagnie d'un grand chef.

  • La nonna de Larissa Bertonasco, c'est sa grand-mère paternelle. Elle est " petite et ronde. À la maison, elle porte en général des robes d'intérieur à fleurs. Ses petits pieds sont chaussés de pantoufles en velours rose vif ou glissent à travers l'appartement sur deux morceaux d'étoffe pour faire briller le sol de marbre... Bien qu'elle ait plus de quatre-vingt ans, elle travaille toujours comme cuisinière... Avec des gestes rapides et routiniers, elle roule des quantités de gnocchi sur une fourchette ou prépare sa délicieuse sauce verte. " La cucina verde della nonna, c'est celle dont l'auteur nous livre les délicieuses recettes, comme autant de secrets de famille partagés. Autour du carciofo (l'artichaut), du pomodoro (tomate), du finocchio (fenouil), de la zucchina (courgette) et de bien d'autres légumes, les 120 recettes sont présentées et détaillées avec sobriété: des pâtes, des soupes, des salades, des risotto... un large éventail de préparations, une cuisine délicieuse qui peut être réalisée au quotidien, pour peu que l'on fasse l'effort de réunir quelques ingrédients courants. Ainsi, la réalisation des pomodori ripieni di mozzarella (tomates farcies à la mozzarella), du carpaccio di verdura e porcini (carpaccio aux légumes et aux cèpes), ou encore de l'insalata di finocchi con mele e miele (salade de fenouil aux pommes et au miel). On apprécie aussi les conseils simples à suivre en matière de recettes de base comme le brodo vegetale (bouillon de légumes), la pasta frolla (pâte brisée) que l'on refusera ensuite d'acheter tant les préparer soi-même deviendra un plaisir.
    Livre de cuisine, livre d'images, La cucina verde della nonna, la suite de La nonna, La cucina, La vita est aussi, et peut-être avant tout, un livre sur l'amour d'une petite fille devenue grande pour sa grand-mère. Un amour où se mêlent la nostalgie de l'enfance, le parcours de sa grand-mère - une simple paysanne et son envie de transmettre de simples recettes, l'attrait pour l'Italie (le pays des origines) et le souvenir des odeurs. C'est ainsi que les savoirs et les savoir-faire de plusieurs générations se superposent et s'accumulent au fil du temps, donnant ainsi la sensation de tâches et de plaisirs en perpétuel mouvement.? Mais ce qui enchante par-dessus tout, ce sont les illustrations de l'auteur, sans lesquelles l'ouvrage ne serait pas le même : un travail graphique continu, entre illustration, collage, combinaison de matières et de techniques (encre, esquisses, aquarelles, crayons, etc.), sans que l'ensemble ne perde sa belle cohérence chatoyante.
    La cucina verde della nonna, un régal visuel, en attendant de se mettre en cuisine.

empty