Franck Giroud

  • 1951, EGYPTE. Manfred Fürbringer, un ancien ingénieur nazi spécialisé dans les systèmes de guidage des fusées V2, a été repéré vivant au Caire sous une fausse identité. En pleine guerre froide, son savoir-faire et son expertise sont des atouts inestimables pour les Etats-Unis. La CIA envoie donc deux de ses meilleurs agents pour "recruter" Fürbringer, de gré ou de force... ... car bien d'autres nations semblent intéressées par les services de l'ingénieur.

  • Dans ce huitième tome de XIII Mystery, Frank Giroud et Colin Wilson nous content le passé de Martha Shoebridge, le médecin qui a sauvé XIII et a diagnostiqué son amnésie dans Le Jour du soleil noir. Le lecteur découvrira enfin pourquoi Martha a plongé dans l'alcoolisme. On a beau savoir que les intrigues sont monnaie courante dans cet implacable thriller, pouvait-on s'imaginer que Martha avait eu une liaison avec William Sheridan, le président progressiste assassiné par Steve Rowland ?

  • Max Ferlane a la réputation de pouvoir exfiltrer n'importe qui de n'importe quelle situation désespérée. Ce genre de réputation attise assez vite les convoitises. Esseulé dans une jungle hostile, poursuivi par une armée complète, le voici impliqué dans une mission à laquelle il ne voulait pas participer... Quand il est question de gros sous, on n'a pas toujours le choix.

  • Confié aux Paulin, un couple de bouchers du quartier des Halles, le petit Tristan est affligé d'un lourd handicap qui l'oblige à dissimuler le bas de son visage. Tenu dans l'ignorance de son adoption, Tristan grandit en solitaire, protégé du monde extérieur par l'amour de ses parents adoptifs qui l'aident comme ils le peuvent à laisser s'exprimer son talent d'artiste. Devenu un jeune homme doué d'un grand talent et d'une sensibilité à fleur de peau, toujours muré dans le silence, il sent confusément que plane autour de sa naissance un secret indicible.
    Jusqu'au jour où, dans le Paris bohème de 1900, il rencontre Mathilde, une jeune galeriste déterminée à révéler au monde son talent de peintre. Bouleversé par la bonté et la fraîcheur de la jeune femme, Tristan découvre la confusion de ses sentiments, tout en déclenchant sans le savoir l'implacable machine du destin.

    1 autre édition :

  • Rien ne prédestinait Clovis à ressentir l'intense bouleversement qu'a suscité en lui la découverte de L'Angélus de Millet, au musée d'Orsay. Père de famille sans histoire, au quotidien enlisé dans la routine, il se sent d'un coup submergé par une émotion inconnue qui le pousse à découvrir ce qui se cache derrière l'image. Troublé par les versions qu'en a faites Dali, il se convainc que là réside la clé du mystère.
    Parallèlement, il explore les souvenirs personnels que cette toile a fait ressurgir inopinément, au risque de mettre en cause l'équilibre, même bancal, sur lequel reposaient toutes ses relations familiales. Confronté à l'incompréhension de son entourage, il décide de poursuivre sa quête, quel qu'en soit le prix. C'est l'autre moitié de ce chemin semé d'embûches et de révélations que parcourt Clovis dans le second volet de cette histoire fondée sur un authentique secret de famille, celui du peintre Dali.

    1 autre édition :

  • Angel est un simple fils de paysans qui a pu s'extraire de sa vile condition par son éducation, poussé par le padre de son village. Ses succès militaires, au moment de l'invasion des troupes de Joseph Bonaparte, frère de Napoléon, lui valent son surnom de "Libertador" aux yeux du peuple. Mais, s'il combat aux côtés des aristocrates, il n'est pourtant pas considéré comme un des leurs et se retrouve écartelé entre deux femmes, l'une combattante à ses côtés, l'autre fille d'un Grand d'Espagne.
    La rumeur autour du mystère de sa naissance en ferait pourtant le bâtard d'un hidalgo, à moins que la vérité cache un autre drame. Scénarisé par Frank Giroud et construit autour d'un secret de famille, ce drame épique et sentimental dans l'Espagne du XIXe siècle a révélé le jeune dessinateur Javi Rey. Entre résistance à l'envahisseur et confrontation des conditions sociales, un vent de liberté et de désir souffle sur ce récit passionné.

    1 autre édition :

  • Passer l'automne 1916 dans une base aérienne française en zone neutre pourrait être considéré comme une chance. Une chance que partageraient la chanteuse Dora Mars, le lieutenant Alban Méric, le mécanicien Elias et la jeune aubergiste Nafsika, quatre des membres du quintett formé par le médecin de la base pour distraire français et autochtones. Pourtant, durant ces quelques mois, leurs destins vont basculer, les emportant dans un tourbillon de passions et de drames tragiques. Jouets des circonstances, ils ne verront pas que leurs drames individuels sont orchestrés par un terrible chef d'orchestre...

  • Une oeuvre forte et délicate sur un sujet sensible.

    Algérie 1957. Au coeur de la guerre qui oppose l'armée française aux rebelles luttant pour l'indépendance de leur pays, un événement préoccupe au plus haut point l'état-major français : une section de vingt-deux hommes a disparu, avec armes et bagages, depuis deux semaines. Cette section, composée de harkis, ces Algériens enrôlés dans l'armée française, est commandée par le lieutenant Messonnier. Le capitaine Valéra, chargé de retrouver Messonnier et sa section, mène son enquête dans les montagnes kabyles, là même où la section s'est évanouie.

    En France, comme en Afrique du Nord, les plaies ouvertes par la guerre d'Algérie sont encore loin d'être refermées. En inscrivant son récit dans ce contexte particulièrement sensible, Frank Giroud n'a pas choisi la facilité. Mais sa formation d'historien, ses qualités de scénariste comme son humanisme lui ont permis d'éviter le piège du manichéisme.

    Dessinateur réaliste à la technique irréprochable, Lax a pour la circonstance réinventé son propre style, qui est devenu depuis, avec "Le Choucas", sa marque de fabrique.
    La conjonction de ces deux grands talents engendre une oeuvre forte et profondément humaine.


    L'intégrale contient un exceptionnel dossier de 22 pages illustré de photos, de croquis et d'aquarelles, paru à l'époque dans le tome 2 d'Azrayen'.

  • Bladon (Lancashire), 1894.
    Clémentine Harper, 20 ans, tombe amoureuse de Winston Churchill, même âge. Ils sont voisins mais un monde les sépare : « Winnie » appartient à l'une des plus prestigieuses lignées anglaises alors que Clem n'est que la fille du maquignon local. De l'avis général, elle n'a aucune chance. Pourtant, balayant ces conseils de sagesse, elle se lance dans le journalisme pour attirer l'attention du jeune noble, tout en suivant les péripéties de celui qui devient à la fois grand reporter, officier, écrivain, politicien et dont les défauts - orgueil, misogynie, ambition, démesure... - ne parviennent pas à rebuter.

  • Léopold Sully-Darmon est l'avocat le plus célèbre du barreau de Paris. Il s'apprête à défendre une femme, ex-officier dans l'armée de Saddam Hussein, accusée d'acte de torture sur des prisonniers qui sont aujourd'hui réfugiés en France. Innocente ou coupable ? LSD ne se posera la question qu'après avoir fait acquitter sa cliente avec brio. La star des prétoires et des médias aurait-il été manipulé ?

  • New York, de nos jours. Carson McNeal est un phénomène de l'édition. Doué d'une écriture comme on n'en a peu vue depuis Steinbeck, MacNeal est un écrivain hors pair, doublé d'un auteur de bestsellers traduits dans le monde entier et adaptés au cinéma. Mais le phénomène McNeal ne s'arrête pas là : n'accordant jamais d'interviews, n'apparaissant jamais en public ni à l'écran, aucune photo de lui n'a jamais été publiée ! Nul ne sait qui il est vraiment !
    Kerry Stevens, jeune critique littéraire, n'a qu'une idée en tête : être la première à percer le secret de McNeal. Un secret directement lié au prochain roman de l'écrivain. Un roman hanté par le cauchemar de deux camps de réfugiés palestiniens qui furent anéantis par les phalangistes libanais en septembre 1982... Une page noire de l'histoire.

  • Léopold Sully-Darmon est l'avocat le plus célèbre du barreau de Paris. Après avoir fait acquitter une femme, ex-officier dans l'armée de Saddam Hussein, accusée d'acte de torture sur des prisonniers, LSD s'interroge. Innocente ou coupable ? La star des prétoires et des médias aurait-il été manipulé ?

  • Léopold Sully-Darmon est l'avocat le plus célèbre du barreau de Paris. Il s'apprête à défendre une femme, ex-officier dans l'armée de Saddam Hussein, accusée d'acte de torture sur des prisonniers qui sont aujourd'hui réfugiés en France. Innocente ou coupable ? LSD ne se posera la question qu'après avoir fait acquitter sa cliente avec brio. La star des prétoires et des médias aurait-il été manipulé ?

  • Paris, 1815. Quelques mois après la tragique bataille de Waterloo, le capitaine du 7e Hussards Maxime Danjou, surnommé « Sang de boeuf », termine sa convalescence à l'Hôpital du Val de Grâce. Pris dans une rixe à sa sortie de l'établissement, il se réveille dans un poste de police où une femme vient le chercher. Il ne la reconnait pas mais elle lui assure être sa femme : Maxime s'appellerait en réalité Théodore Brunoy, et serait un ancien colonel de l'armée napoléonienne ! Cette vie serait la sienne et il n'en a pourtant aucun souvenir. Maxime croit devenir fou. Est-il victime d'une manipulation ? D'une forme d'amnésie extrême ? Ou ne s'agit-il que d'un atroce cauchemar ?

    Frank Giroud et Gilles Mezzomo se retrouvent pour un thriller psychologique en pleine période napoléonienne. Le parcours d'un homme en quête d'identité, entre paranoïa et désillusions, dans la lignée du Retour de Martin Guerre.

  • En juillet 1816, la frégate française Méduse fait naufrage au large des côtes mauritaniennes. Pour préserver le confort du gouverneur et du capitaine à bord, les canots de sauvetage ne sont remplis qu'à moitié, si bien que l'essentiel de l'équipage doit quitter le navire à bord d'un radeau de fortune. Très vite, la promiscuité et le manque de vivre poussent les hommes à la sauvagerie... Les bonapartistes s'emparent de cette tragédie pour en faire le symbole de leur opposition au pouvoir royal. Le peintre Géricault s'apprête même à en faire le sujet principal de son prochain tableau...
    Frank Giroud et Gilles Mezzomo nous plongent les secrets de la confection de l'un des tableaux les plus célèbres du monde. Ils en profitent pour nous montrer comment, dans l'Histoire, l'art a aussi pu servir d'outil politique.

  • Poursuivi par son présent. À la poursuite de son passé.

    Après s'être réveillé avec stupeur auprès du corps sans vie de sa femme Mathilde, Sang-de-boeuf est dans la tourmente. Tout l'accuse, lui-même n'est pas certain de la vérité. Est-il le meurtrier ? Pris de panique, il décide de s'enfuir avant l'arrivée de la police sur les lieux. C'est le début d'une double traque pour celui qui est à la fois Maxime Danjou et Théodore Brunoy : poursuivi par son présent ; à la poursuite de son passé.

    Comme à son habitude, Frank Giroud brouille les cartes de la réalité et tisse les fils d'une intrigue savamment construite. L'énergie du trait de Gilles Mezzomo donne un supplément de force à ce thriller psychologique, entre paranoïa et désillusions.

  • Confié aux Paulin, un couple de bouchers du quartier des Halles, le petit Tristan est affligé d'un lourd handicap qui l'oblige à dissimuler le bas de son visage. Tenu dans l'ignorance de son adoption, Tristan grandit en solitaire, protégé du monde extérieur par l'amour de ses parents adoptifs qui l'aident comme ils le peuvent à laisser s'exprimer son talent d'artiste. Devenu un jeune homme doué d'un grand talent et d'une sensibilité à fleur de peau, toujours muré dans le silence, il sent confusément que plane autour de sa naissance un secret indicible. Jusqu'au jour où, dans le Paris bohème de 1900, il rencontre Mathilde, une jeune galeriste déterminée à révéler au monde son talent de peintre. Bouleversé par la bonté et la fraîcheur de la jeune femme, Tristan découvre la confusion de ses sentiments, tout en déclenchant sans le savoir l'implacable machine du destin.

  • Manchester, 1885. Dans une école des quartiers pauvres, Elizabeth Griffith fait rêver ses élèves sur une carte de l'Inde. Femme de coeur, elle cherche à faire partager son émerveillement pour le joyau de l'empire britannique à ses élèves de la « New School ». Malheureusement, dans sa famille, ce pays dont elle a tant rêvé fait l'objet d'une véritable loi du silence. Impossible d'évoquer l'Inde devant son père, que la moindre allusion plonge dans d'impressionnantes crises nerveuses. Mais dans l'immédiat, sa préoccupation va à son école, menacée de fermeture faute de moyens. Son féminisme, doublé de son militantisme en faveur de l'éducation des plus défavorisés la rendent suspecte aux yeux des mécènes potentiels auxquels elle pourrait faire appel pour l'aider. Elle en est là, quand la mort brutale de son père et la découverte d'un document qu'un ami de la famille lui transmet sur l'histoire de ses parents, vont précipiter son destin. Il y est question de voyage en Inde, d'expédition pour trouver un trésor... mais aussi d'échec, de traumatisme et de folie, mais qu'importe ! Puisque sa soeur et son beau-frère, justement partis en voyage à travers le monde, sont déjà là-bas, elle va les rejoindre, les convaincre de partir à la recherche de ce fameux trésor et trouver les fonds dont elle a tant besoin pour sauver l'école ! Quitte à devoir affronter un lourd passé, dans cette Inde honnie de feu son père...

  • Frank Giroud s'est mis au défi d'écrire un « Secret » qui s'appuie sur un authentique secret de famille et pourtant peu connu du grand public, afi n de préserver le souffl e de l'intrigue.
    Avec L'Angélus, et le double mystère qui entoure ce tableau de Millet et ses multiples réinterprétations par Dalí, l'auteur avait trouvé une intrigue à sa mesure. Et c'est au Catalan José Homs qu'il a confi é la mise en scène. Le futur dessinateur de Millénium allait faire la preuve de son talent dans cette comédie dramatique, réunie en intégrale et accompagnée d'un riche cahier graphique.
    Rien ne prédestinait Clovis à ressentir l'intense bouleversement qu'a suscité en lui la découverte de L'Angélus de Millet, au musée d'Orsay. Père de famille sans histoire, au quotidien enlisé dans la routine, il se sent d'un coup submergé par une émotion inconnue qui le pousse à découvrir ce qui se cache derrière l'image. Troublé par les versions qu'en a faites Dalí, il se convainc que là réside la clé du mystère. Parallèlement, il explore les souvenirs personnels que cette toile a fait ressurgir inopinément, au risque de mettre en cause l'équilibre, même bancal, sur lequel reposaient toutes ses relations familiales.
    Confronté à l'incompréhension de son entourage, il décide de poursuivre sa quête, quel qu'en soit le prix. C'est l'autre moitié de ce chemin semé d'embûches et de révélations que parcourt Clovis dans le second volet de cette histoire fondée sur un authentique secret de famille, celui du peintre Dalí.

  • Il est, dit-on, un étrange ouvrage connu sous le nom de Nahik. Un ouvrage à faire se damner n'importe quel bibliophile. Et qui renfermerait entre ses pages la reproduction de dix commandements rédigés par Mahomet peu avant sa mort. Un Décalogue inconnu, et dangereux, du moins pour certains. Puisque sa révélation changerait profondément l'application du Coran sur la foule des fidèles... Caché de siècle en siècle, passant de mains en mains, Nahik a de tous temps été le témoin de drames, d'aventures et de convoitises.
    Des histoires d'Hommes, de sang et de passion patiemment compilées par Franck Giroud et déployées sur dix volumes confiés aux plus grands dessinateurs réalistes du moment. Une oeuvre aventureuse, érudite et profondément humaniste, qui trouve dans cette intégrale inédite un écrin à la juste mesure des centaines de facettes qui la compose.

  • Merwan Khadder parvient toujours à passer entre les mailles du filet des intégristes musulmans et de la police, qui le recherche pour le meurtre de Halid Riza... Depuis ce meurtre, Merwan a changé : il a été bouleversé par les écrits de Riza, et cherche à son tour le parchemin qui pourrait changer la face de l'humanité. Missionné par le Vatican, il se trouve à présent au Caire sous une fausse identité, persuadé de retrouver Nahik dans les sous-sols du Musée National. Mais même là-bas, Merwan ne connaît pas de répit : les intégristes retrouvent sa piste alors même qu'il touche au but ! Aura-t-il le temps de remettre le dixième commandement de Mahomet entre des mains bien intentionnées avant que son passé ne le rattrape ?

  • Elle qui se résolvait à être mise à mort par les rebelles africains, Ellen est finalement libérée suite à l'intervention des forces gouvernementales. Attendant d'être rapatriée, elle fait la connaissance de Paul, un jeune métis de forte carrure surnommé Nounours, qui va réussir à lui faire oublier ses douleurs passées. Il l'emmène dans sa « tanière », une maison isolée au bord d'un lac. Une parenthèse enchantée de courte durée, car l'habit de fait pas le moine, et Nounours n'est pas aussi tendre qu'il semble l'être.La suite des histoires alternatives de cette série fascinante, orchestrée par Frank Giroud.

  • Dans toute famille il existe des secrets, sur lesquels des générations successives se construisent, sans comprendre les failles, les silences et les non-dits de leurs aînés. Quand ces secrets bien enfouis remontent à la surface, que se passe-t-il ? C'est ce qu'explore Frank Giroud, avec la collection "Secrets". L'Écharde, saluée par un remarquable succès critique et public, entraîne le lecteur, à la suite d'Annette, dans les méandres de la psychologie humaine et les heures sombres de l'Occupation. Un récit magnifiquement construit, qui se déploie comme une tragédie antique. Le suicide du père d'Annette et Hélène les laisse, avec leur mère, hébétée de douleur et d'incompréhension. Annette, l'aînée, veut comprendre ce qui s'est passé. Sa mère, murée dans le silence, ne l'aide pas. De hasards en témoignages, ses découvertes vont bouleverser son existence et lui apporter, enfin, les réponses aux questions non formulées de son enfance.

  • Ellen est à nouveau l'objet de manipulations qui la dépassent.
    Après avoir été enfermée dans une prison pour femmes où ne régnait que la violence, Ellen, devenue l'icône de la lutte contre la peine de mort, est transférée dans une prison expérimentale. Dans cet établissement financé par une républicaine catholique farouchement opposée à la peine de mort, on remet les détenues dans le droit chemin grâce à un traitement aussi mystérieux que révolutionnaire. Mais Ellen va bientôt découvrir que cette prison modèle cache un véritable enfer et que son transfert n'était pas dû au hasard.

empty