Le passé imposé

À propos

Contre la violence de certains à l'égard des travaux des historiens, Henry Laurens interroge les enjeux de notre rapport au passé, source régulière de polémiques.
Il part d'un rappel des grands traits du savoir historique, essentiel pour aborder de façon critique un certain nombre de discours actuels, notamment autour des questions mémorielles. Suit une brève histoire de l'occidentalisme et de l'orientalisme qui montre comment les deux mouvements se sont développés parallèlement, sans nécessairement s'opposer. En ouvrant, pour finir, une réflexion sur les violences des xxe et xxie siècles et les temporalités dans lesquelles elles s'inscrivent, substitution du héros à la victime et du présent au futur, il affronte les débats d'aujourd'hui autour du mouvement postcolonial, promoteur d'un passé imposé.
Un essai stimulant, qui redonne sa valeur à l'indispensable travail de l'historien.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782213723983

  • Disponibilité

    Disponible

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Niveau WCAG

    AA (test ACE 1.0)

  • Sommaire relié au texte

    Oui

  • Ordonnancement des éléments (textuels ou non)

    Oui

  • Description des éléments non textuels

    Oui

  • Numérotation des pages papier (mises en page redistribuable)

    Oui

Henry Laurens

Henry Laurens est professeur au Collège de France, chaire d'histoire
contemporaine du monde arabe. Il est notamment l'auteur de
La Question de Palestine (1999-2007) et d'Histoires orientales (2009).
Contributions de Jean Balcou, Sophie Basch, Corinne Bonnet,
Dominique Bourel, Jacques Bouveresse, Dominique Charpin, Antoine
Compagnon, Denis Knoepfler, Alain de Libera, Jean-Noël Robert,
Thomas Römer, Pierre Rosanvallon, John Scheid, Perrine Simon-
Nahum, Céline Surprenant, Claudine Tiercelin, Tobie Zakia, Michel
Zink.

empty